5 janv. 2012

La couleur de la haine - Malorie Blackman

La couleur de la haine de Malorie Blackman
tome 2 de la série Entre chiens et loups
UK - Knife Edge (The Noughts & Crosses sequence)

Edité chez Milan Macadam - 2006

11€

J'ai compris que je ne savais rien de la manière dont je devais m'occuper de toi, Callie. Tu n'étais plus une chose sans nom, sans réalité. Tu n'étais plus un idéal romantique ou une simple manière de punir mon père. Tu étais une vraie personne. Et tu avais besoin de moi pour survivre. Callie Rose. Ma chair et mon sang. A moitié Callum, à moitié moi, et à cent pour cent toi. Pas une poupée, pas un symbole, ni une idée, mais une vraie personne avec une vie toute neuve qui s'ouvrait à elle. 
Et sous mon entière responsabilité. 
Imaginez un monde. Un monde où tout est noir ou blanc. Où ce qui est noir est riche, puissant et dominant. Où ce qui est blanc est pauvre, opprimé et méprisé. 
Noirs et blanc ne se mélangent pas. Jamais. 
Pourtant, Callie Rose est née. Enfant de l'amour pour Sephy et Callum, ses parents. Enfant de la honte pour le monde entier. Chacun doit alors choisir son camp et sa couleur. Mais pour certains, cette couleur prend une teinte dangereuse... celle de la haine. 



Ce deuxième tome est un tourbillon d'émotions et de violence !

L'histoire est divisée en huit parties dont un prologue particulièrement intense. Les parties portent des noms de couleurs de l'arc-en-ciel. Elles sont partagées entre le point de vue de deux personnages, en alternance et sont parfois entrecoupées d'articles de journaux, ce qui rend l'histoire beaucoup plus vivante. 

L'histoire est essentiellement centrée sur Jude et Sephy. D'autres personnages prennent plus d'ampleur, comme Meggie MacGrégor. Ils apportent un autre point de vue.

On découvre une Sephy qui va apprendre à vivre avec sa fille, mais surtout sans Callum. Seulement avec son souvenir. Elle se construit une nouvelle vie, trouve un job, se fait des amis. Mais elle se heurte toujours aux préjugés des Nihils comme à ceux des Primas. Cela la blesse.

De son côté, Jude est devenu un personnage de violence, de cruauté, aveuglé par la vengeance. Il ne supporte aucune faiblesse, surtout venant de lui même. Il fait face à des sentiments qu'il ignorait alors. Le manipulateur qu'il est, se voulant froid et obéissant à des règles strictes va se mettre à éprouver des sentiments inconnus de lui. Il va essayer de les combattre, mais n'étant pas préparé à cela, il va réagir impulsivement. C'est à partir de ce geste que Sephy va se retrouver malgré elle de plus en plus liée à Jude.

De nouveaux personnages font leur apparitions, notamment Cara, une Prima qui voit au-delà des préjugés. 
Chaque personnage a sa propre personnalité, ses multiples facettes. C'est d'ailleurs ce que j'ai le plus aimé dans La couleur de la haine. Chaque détail compte, chaque émotion, mais surtout chaque mot. Les mots, ici, sont émouvants, touchants mais peuvent tout aussi bien détruire. Sephy en fait l'amère expérience...

C'était une lecture captivante. Quand on commence ce livre, on n'en sort pas. Je l'ai lu en cinq heures, sans m'arrêter une seule fois. On n'ose pas respirer car on ne sait jamais ce qui pouvait arriver. On se prend toutes ces émotions en pleine tête : la haine, l'horreur, l'injustice, mais aussi l'espoir et l'amour.

Un coup de cœur, coup de poing. 

5 commentaires:

  1. Belle chronique d'un magnifique livre que j'ai le plaisir de t'avoir fait découvrir ♥

    RépondreSupprimer
  2. @ Mylana : merci encore pour cette superbe découverte.
    La chronique du tome 3 est en cours de rédaction !

    RépondreSupprimer
  3. Tu mets que c'est une lecture éprouvante (donc chiante...) et c'est un coup de coeur ? pas logique ^^

    Un livre que j'avais adoré en tout cas !

    RépondreSupprimer
  4. @ Freelfe : mince ! Je mets "captivante" à la place. Merci de me l'avoir fait remarqué :-)

    RépondreSupprimer
  5. Une très belle chronique, j'ai adoré également :D Les 4 tomes sont magnifiques :D

    RépondreSupprimer

Entrez dans la Ronde... n'hésitez pas à laisser un petit commentaire, je suis toujours ravie de vous lire !