27 janv. 2012

Les Fourberies de Scapin - Molière


Les Fourberies de Scapin
  Molière
Petits Classiques - Larousse
  première représentation de la pièce au Théâtre du Palais Royal en mai 1671
3€

Lu en janvier 2012
Challenge Classique A&M

Les Fourberies de Scapin est une des pièces les plus célèbres de Molière, dans laquelle il tire parti de tous les ressorts de la comédie italienne : intrigues, situations grotesques, bastonnades, grimaces, maquillages... Le personnage central est le valet, Scapin, fourbe et complice des amours de son maître, Léandre et de l'un de ses amis, Octave.


Mon avis (je vous conseille la version Larousse, des explications, des observations et des résumés sont donnés)

Scapin, fourbe valet, aide son maître et l'un de ses amis. En effet, les deux jeunes gens ont chacun trouvé l'amour de leur vie et désirent se marier. Mais pour cela, que leur faut-il ? De l'argent, évidemment ! Scapin va donc user de nombreux stratagèmes pour soutirer une forte somme d'argent aux pères des jeunes gens.
Dès le début, Scapin m'a plu ! Il est fourbe, très rusé. Nous sommes au courant de tous ses méfaits qu'il dissimule habilement. Il a toujours un tour dans son sac et sait se tirer de n'importe quelle situation avec une pirouette et une nouvelle fourberie. 
On trouve également ici deux fils s'opposant à leurs pères. L'éternelle querelle du mariage forcé et du mariage d'amour est reprise dans la pièce. L'avarice est aussi exploitée ; les pères refusent de donner le moindre sous à leurs progénitures.

Pour conclure, j'ai trouvé Les Fourberies de Scapin drôle et très facile à lire.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Entrez dans la Ronde... n'hésitez pas à laisser un petit commentaire, je suis toujours ravie de vous lire !