17 mars 2012

Oh, boy ! - Marie-Aude Murail


Oh, boy ! 
   Marie-Aude Murail
L'école des Loisirs
2000
10€

Lu en février 2012

Ils sont frère et sœurs. Depuis quelques heures, ils sont orphelins. Ils ont juré qu'on ne les séparerait jamais. 
Il y a Siméon Morlevent, 14 ans. Maigrichon. Yeux marron. Signe particulier : surdoué, prépare actuellement son bac. 
Morgane Morlevent, 8 ans. Yeux marron. Oreilles très décollés. Première de sa classe, très proche de son frère. Signe particulier : les adultes oublient tout le temps qu'elle existe. 
Venise Morlevent, 5 ans. Yeux bleus, cheveux blonds, ravissante. La petite fille que tout le monde rêve d'avoir. Signe d'avoir : fait vivre des histoires d'amour torrides à ses Barbie. 
Ils n'ont aucune envie de confier leur première assistante sociale venue. Leur objectif est de quitter le foyer où on les a placés et de se trouver une famille. 
A cette heure, deux personnes pourraient vouloir les adopter. Pour de bonnes raisons. Mais aussi pour de mauvaises. L'une n'est pas très sympathique, l'autre est irresponsable, et... Ah, oui ! ces deux personnes se détestent.  


Mon avis

J'ai pris ce livre au hasard dans les étagères du CDI et je ne regrette pas mon choix !

C'est l'histoire de trois enfants. Leur mère s'est tuée, leur père s'est évaporé dans la nature depuis longtemps... Les Morlevent jurent de rester ensembles, par tous les moyens. "Les Morlevent ou la mort !" Après quelques recherches, ils se trouvent une demi-sœur et un demi-frère. Mais qui choisir ? Josiane, pincée et antipathique ou Bart, insouciant, changeant de petits copains comme de chemises et avec son expression préférée Oh, boy ? Les adultes décident pour eux, l'une ne voulant que la petite et adorable Venise, l'autre fuiyant les responsabilités. Que vont-ils devenir ?

La fratrie Morlevent est très attachante. Il y a d'abord Siméon, 14 ans, surdoué, voulant à tout prix protéger ses sœurs. Vient ensuite, Morgane, 8 ans, avec ses serre-têtes qui mettent en valeur ses oreilles décollées. Les adultes oublient tout le temps sa présence, elle est si discrète. Et Venise, 5 ans, adorable, mignonne comme tout, distribuant bisous et dessins à tous, jouant aux Barbie. La petite fille rêvée.
Dans la famille Morlevent, on trouve aussi, Josiane. Comme je le disant juste au-dessus, elle est antipathique. Elle ne s'intéresse qu'à Venise, les deux autres étant trop encombrants. Puis, on a Bart, homo, irresponsable, limite égoïste, irrésistible.
Et d'autres personnages, la juge de tutelle accro au chocolat noir, la jeune et gentille assistante sociale, la voisine du dessus battue par son mari...

Malgré ce décor, Marie-Aude Murail parvient à nous parler de sujets graves tels que le suicide, les orphelins, les clichés de l'homosexualité, la maladie... Mais sans choquer, seulement avec les mots justes. Elle arrive à nous faire rire, nous rendre les yeux humides, et, pour cela, son écriture est vraiment extraordinaire.

Alors, si vous voyez ce petit livre, n'hésitez pas !

2 commentaires:

  1. Oui c'est une très belle histoire :) Je l'ai lu quand j'étais au collège et j'avais beaucoup aimé !

    RépondreSupprimer
  2. C'est un des livres qu'il est PRIMORDIAL d'avoir lu !
    Je l'ai lu il y a quelques années ta critique me donne ebaucoup envie de m'y replonger ! ♥

    RépondreSupprimer

Entrez dans la Ronde... n'hésitez pas à laisser un petit commentaire, je suis toujours ravie de vous lire !