4 juil. 2012

1984 - George Orwell


1984
George Orwell
1ère publication en 1949
Folio

Lu en mai 2012
Lecture commune avec NATHAN (Bouquinsenfolie) et ARIANE (A contre mots)

" De tous les carrefours importants, le visage à la mosutache noire vous fixait du regard. Il y en avait un sur le mur d'en face. BIG BROTHER VOUS REGARDE, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de Winston... Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C'était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens. Mais les patrouilles n'avaient pas d'importance. Seule comptait la Police de la Pensée."

Mon avis

1984 est certainement LE livre d'anticipation et de dystopie. Ecrit en 1949, il nous transporte dans une société totalitaire où règne la surveillance et l'absence de liberté. Une société où Big Brother vous a à l'œil.

On commence l'histoire en faisant la rencontre de Winston, dans son appartement. On a un bref aperçu de son quotidien : comme dans chaque foyer, un télécran le surveille en débitant des messages du Parti. Ils permettent à la Police de la Pensée de voir et d'entendre tout ce qui se passe dans la pièce. Si le moindre geste de travers est considéré comme suspect, elle se charge de vous faire disparaître.
En parlant de surveillance, quelque chose m'a vraiment marqué dans ce livre : les enfants sont formés à dénoncer leur parents au premier faux pas de leur part...

Vous pensez que c'est tout ? Ce n'est que le début !

Falsification de l'Histoire, de l'information, destruction méthodique de la langue, interdiction d'imagination, dégoût des rapports sexuels... Et ce n'est pas terminé ! Mais vous savez le pire dans tout ça ? C'est que les gens ACCEPTENT TOUT ! Personne ne s'étonne de ne pas savoir qui est en guerre contre qui, personne ne s'étonne que des gens disparaissent... Le monde a appris à brider ses pensées, à se soumettre, appliquant mot pour mot le slogan du Parti :

" LA GUERRE C'EST LA PAIX
LA LIBERTE C'EST L'ESCLAVAGE
L'IGNORANCE C'EST LA FORCE "

Mais ! (il y a toujours un mais ^^), certains se sont quand même réveillés... à moins qu'ils ne se soit jamais endormis ? Winston va tenter de les rejoindre, s'opposant de ce fait à Big Brother. Il en faut parfois peu pour régir ; un regard, un visage, une boule de verre, un carnet... 
Mais tout cela paraît trop simple, les solutions paraissent trop faciles...  La fin du livre va vous laisser bouche bée !

Les éléments de l'histoire viennent s'ajouter les uns après les autres. J'ai bien accroché à l'écriture, mais un passage m'a ennuyé (celui ou Winston lit le Livre de Goldstein. Un moment indispensable, mais long !)
L'histoire est si bien menée que l'on se prend à y croire. Serons-nous un jour autant surveillés, étouffés, que dans 1984 ? Si oui, comment réagirons-nous ? Serions-nous capables de comprendre notre situation ? De nous rebeller ? Dans 1984, le système est parfait, parfait pour verrouiller la pensée et ôter aux gens l'esprit de rébellion. On leur a donné un visage à aduler : Big Brother, et on leur à donné un visage à haïr : Goldstein, l'inconnu, la différence, l'ennemi. On les tient dans la peur, l'ignorance.

Ce livre est vraiment un livre à lire. Que vous soyez attirés ou pas par le sujet, il faut l'avoir lu au moins une fois dans sa vie ! Il vous fera réfléchir, il vous fera peur, il vous fera réagir. Posez-vous des questions en le lisant, faites des parallèles avec l'Histoire (Staline...) et vous verrez que tout cela est horriblement crédible. 

" Et le processus continue tous les jours, à chaque minute. L'histoire s'est arrêtée. Rien n'existe qu'un présent éternel dans lequel le Parti a toujours raison."

" A une époque de supercherie universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire."

LIRE LES AVIS DE...
 NATHAN >>>
<<< ARIANE

2 commentaires:

  1. 1984 me fait très envie :)

    RépondreSupprimer
  2. Alors, je suis dans la mer*e :)
    Explication : mon sujet d'invention de français : écrire une critique de 1984. Je me dis chouette ! J'en ai lu pleins !
    Et qu'est-ce que je met en conclusion : 1984 est un modèle dans le genre de la dystopsie !!!!! Dystopsie ! F*ck !!!!!!!
    Bref, je suis dégouté, je voulais impressioné la prof et tout, genre je suis trop une boss, genre je suis ridicule surtout ;)

    RépondreSupprimer

Entrez dans la Ronde... n'hésitez pas à laisser un petit commentaire, je suis toujours ravie de vous lire !