14 oct. 2014

Pure - Julianna Baggott

Pure de Julianna Baggott
USA

Edité chez J'ai Lu - 2013

544 pages - 14,90€

Depuis les Détonations qui ont ravagé le monde, Pressia vit avec son grand-père dans les décombres, la cendre et le danger. Demain, elle aura 16 ans, âge où la milice vous enlève pour entraîner les plus forts... ou achever les plus faibles. Pressia n'a plus le choix, elle doit se préparer à fuir. Au loin brille le Dôme : un lieu sécurisé et aseptisé où une petite partie de la population, les Purs, s'est réfugiée avant la catastrophe. Partridge n'a qu'une idée en tête : sortir. Mais comment survivre dans ce monde post-apocalyptique où tout est presque mort ?




Cette lecture ne nous ménage pas, nous, pauvres petits lecteurs. Ici, pas de pitié. Dans ce monde post-apocalyptique où les survivants ont fusionnés avec ce qui les entourent, c'est la loi du plus fort qui règne. Nous suivons la vie de Pressia, une jeune fille de 16 ans au poing-de-poupée. Comme les autres, elle lutte pour sa survie et observe le Dôme de loin. 
Ce Dôme est la pièce maîtresse de ce monde de poussière. Lors les Détonations qui ont détruit le monde, certains chanceux ont pu se réfugier à l'intérieur. Depuis, ils observent "avec bienveillance" les survivants. La réalité est autre. Nous la découvrons avec le point de vue d'un habitant du Dôme, un Pur, nommé Patridge. Découvrant le vrai visage du système, il n'aspire qu'à s'enfuir. 
L'histoire se partage donc entre les différents points de vue des personnages. Ils nous offrent un regard global sur ce monde devenu fou. A travers Pressia, on découvre avec horreur ce que les humains sont devenus ; amalgames de corps assoiffés de violence, fusions avec la nature voraces... L'imagination fourmillante de l'auteure nous a concocté des nouvelles espèces multiples et toutes plus dangereuses les unes que les autres. Son univers est complet, dangereusement plausible et inquiétant. Ses personnages sont extraordinairement travaillés, humains, se déchirant entre espoirs et violence. On s'attache à eux, mais l'auteure ne les épargne pas. Ils feront les frais des dangers de ce monde.
Peu de reproches sont à faire à ce livre. L'histoire est profonde et dure, peut-être pas nécessairement accessible à tous. Et si on chipote réellement, il est vrai que certains passages sont un peu mous, mais vite rattrapés par le flot d'actions qui déferle ensuite. 

Pure est le premier tome d'une trilogie. 
Fusion le deuxième tome est sorti en juin 2013
Cendres le troisième tome est sorti en août 2014

2 commentaires:

  1. Autant je trouve la couverture du premier bof, autant je trouve la seconde superbe et la troisième hideuse.
    Côté superficiel mis à part, ta chronique me rappelle à quel point ce sombre univers est fascinant et envoûtant. Il faut vraiment que je lise la suite :'(

    RépondreSupprimer
  2. La troisième hideuse ?! Au contraire, je la trouve magnifique ! Et je te rejoins par contre pour la deuxième, c'est celle qui est la plus belle !
    J'espère pouvoir lire rapidement la suite aussi...

    RépondreSupprimer

Entrez dans la Ronde... n'hésitez pas à laisser un petit commentaire, je suis toujours ravie de vous lire !