20 janv. 2015

Comment (bien) rater ses vacances - Anne Percin

Comment (bien) rater ses vacances d'Anne Percin
France

Edité chez Rouergue, collection Doado - 2010

224 pages - 11.70€


« Chers parents, 
Mon stage de survie en milieu hostile se passe bien, merci. J'espère que vous êtes pas trop morts, rapport aux frais de rapatriement qui doivent coûter bonbon, depuis la Corse. Sinon, moi ça va, j'ai mangé Hector mais pas tout d'un coup, j'en ai congelé un bout pour le mois prochain. Heureusement que j'ai l'eau-de-vie de Mamie, ça m'aide pour tenir. Si jamais vous ne reveniez pas, ce serait sympa de m'envoyer un mandat parce que la prostitution masculine, ça marche pas trop dans le quartier. Bon, ben je vous laisse, c'est l'heure de ma piqûre d'héroïne. Gros bisous, votre fils bien-aimé,
Maxime. »
Cet été, Maxime a 17 ans. Il ne veut plus partir en vacances avec ses parents. Il préfère rester chez sa Mamie pour glander devant l'ordinateur. Tant pis pour toi. Il va vivre des journées délirantes !





Un roman qui se lit vite, avec un grand sourire sur le visage ! 


Maxime, ado aux cheveux indisciplinés, s'apprête à passer des vacances bien tranquille chez sa grand-mère à jouer, tchater et manger - et surtout sans parents ! Mais sa joie est de courte durée lorsqu'il va se retrouver livré à lui-même qaund sa grand-mère part pour l'hôpital. Il va devoir prendre ses responsabilités, et cela ne se fait pas si facilement ! Malgré tout, il va réussir à survivre en solitaire et à passer finalement les meilleures vacances de sa vie ! 

Le roman adopte un ton léger qui nous fait voir les malheurs de la vie sous un tout nouveau jour. Maxime est un héros attachant qui s'adresse parfois directement à nous, lecteurs, à travers les pages. Chaque épisode de ses vacances est mémorable. L'humour est acéré, les rebondissements sont nombreux, bref, on ne s’ennuie pas une seconde ! La plume de l'auteure trace si bien le portrait de cet ado un peu à côté de ses pompes qui va mûrir tout au long de ses aventures. Sa relation avec sa grand-mère est touchante, chargée de bons moments que Maxime nous fait partager. 

On a tous une petite part d'insouciance de Maxime en nous ! Ce roman s'adresse plutôt aux ados, mais sans tomber dans les clichés. Le héros est vif et a le sens de la répartie, il faut vous y faire ! À mettre entre les mains de ceux qui cherchent un bon bol de rigolade sur fond de récit initiatique. 

Site du Rouergue
Actualités du Rouergue (jeunesse) sur Facebook
○ La suite des aventures de Maxime :

6 commentaires:

  1. Oh ça donne envie de le découvrir pour une petite lecture sympa sans prise de tête! (Bon, j'avoue que le tome 2 me tente encore plus quand je vois le titre!^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il se lit très vite et c'est vraiment un bon moment :D

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Il l'est, et j'espère que le tome 2 est dans la même lignée !

      Supprimer
  3. Le titre donne envie de lire la couverture =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que la couverture est originale ^^

      Supprimer

Entrez dans la Ronde... n'hésitez pas à laisser un petit commentaire, je suis toujours ravie de vous lire !