11 mars 2015

Tant que nous sommes vivants - Anne-Laure Bondoux

Tant que nous sommes vivants d'Anne-Laure Bondoux
France

Edité chez Gallimard Jeunesse - 2014

304 pages - 15€


Bo et Hama travaillent dans la même usine. Elle est ouvrière de jour, lui, forgeron la nuit. Dès le premier regard, ils tombent follement amoureux. Un matin, une catastrophe survient et ils doivent fuir la ville dévastée. Commence alors pour eux un fabuleux périple à travers les territoires inconnus... Mais quand l'ombre a pris la place de la lumière, l'amour suffit-il à nous garder vivants ?

Beaucoup de gens que je connais sont ressortis de ce livre avec des étoiles dans les yeux et un sourire mystérieux. Ils en parlent depuis avec passion. Mais que se cache-t-il donc entre ces pages ?
Entre ces pages, il y a... un conte entre tendresse et douleur. Des histoires se font et se défont, et entre elles, l'échos de l'amour résonne. 

« Certains eurent l'audace de tomber amoureux. Les plus fous d'entre eux s'aimèrent. Bo et Hama furent de ceux-là. »

Bo et Hama s'aiment et leur amour illumine la ville. Mais un jour, la peur et la poussière de l'usine les forcent à partir. Ils s'égarent longtemps, marchent en gardant l'espoir, car le ruban fragile de la vie se déroule lentement dans le ventre de Hama. L'enfant à naître est leur raison d'avancer, malgré les peines, malgré le découragement.  Leur histoire sera longue, parfois teintée d'ombres, bonnes ou mauvaises. Les rencontres se succèdent mais leur voyage est infini. 
La vie file, elle ne s'arrête pas pour attendre les Hommes. Eux doivent avancer derrière elle, mais il arrive que les ailes de l'amour cessent de les porter. Ils se retrouvent face à leurs propres peines, seuls. Quand la séparation est inévitable, d'autres sont là pour continuer. D'autres s'aiment, d'autres vont s'accrocher à la vie pour la dompter. Sans le savoir, ils marcheront dans les pas de leurs ancêtres. 

« Tu crois qu'il faut toujours perdre une part de soi pour que la vie continue ? »

Tant que nous sommes vivants nous montre avec délicatesse le cheminement de ces Hommes. Leur amour, mais aussi leur souffrance. On fait la rencontre de personnages tendrement humains, avec leurs joies et leurs peines. 
Tant que nous sommes vivants ...c'est un aller et un retour, des rencontres et des retrouvailles. 
     C'est un théâtre d'ombres, où les personnages esquissent leur vie.
     C'est un voyage vers l'inconnu, coloré de bruits et de silence, entre passé et présent. 
    C'est un roman poétique pour tout âge, à lire pour connaître ce monde doux, parfois cruel, mais dont on n'a jamais envie de partir. 

« Il arrive toujours un moment où nos guerres, comme nos histoires, s'achèvent. »



Site d'Anne-Laure Bondoux
Site de Hélène Druvert, créatrice de la superbe couverture
Site / Blog on lit plus fort de Gallimard Jeunesse
○ Les magnifiques chroniques de Tom et Nathan
Dernier livre d'Anne-Laure Bondoux, coécrit avec Jean-Claude Mourlevat, demain en librairie !



4 commentaires:

Entrez dans la Ronde... n'hésitez pas à laisser un petit commentaire, je suis toujours ravie de vous lire !