15 avr. 2016

Le Coup de la girafe - Léo Grasset

Le Coup de la girafe de Léo Grasset
France

Édité chez Seuil, Science ouverte - 2015

137 pages - 15 €

Pourquoi les girafes ont-elles un si long cou et les zèbres des rayures ? Quel rapport entre une foule de supporters sportifs et un troupeau de gazelles ? Avez-vous déjà frémi d'épouvante à la mention du mot « ratel » ?
Les animaux de la savane africaine ont encore beaucoup à nous apprendre. Ce livre vous expliquera le talent des termites bâtisseurs qui construisent des orgues pour respirer, le rôle du hasard dans la fuite de la gazelle, la dictature quotidienne que subissent les éléphants alors que les buffles vivent en démocratie, l'importance de la Voie lactée pour les bousiers, et le point commun entre les tétons humains et le pénis des hyènes.


N'y connaissant strictement rien en biologie, j'avais quelques a priori sur ce livre ; peur d'un langage trop scientifique, crainte de ne rien y comprendre... Mais Léo Grasset m'a une fois de plus étonnée.

Revenons d'abord sur l'histoire de ce livre. En 2013, Léo Grasset est parti au Zimbabwe pour y passer six mois à étudier une population de zèbres dans le parc national du Hwange. Il a partagé le résultat de ses observations en quinze articles de blog. En 2015, le blog s'est transformé en livre, publié aux éditions Seuil dans la collection Science Ouverte. Entre temps, Léo a ouvert une chaîne Youtube de vulgarisation scientifique nommée DirtyBiology où il s'intéresse plus particulièrement  (comme son nom l'indique) à la biologie.

Découvrir DirtyBiology
Maintenant que le contexte est posé, intéressons-nous au livre en lui-même. En quatre grandes parties et quinze chapitres, nous apprenons quantité d'informations sur différents animaux de la savane, allant de leurs comportements à leur évolution. C'est ainsi que l'on découvrira l'origine du pénis des hyènes femelles, que les mâles antilopes sont de vils manipulateurs ou encore que le ratel va sans doute dominer le monde (ou du moins la savane).

Comme pour le livre de Bruce Benamran « e-penser », j'ai surtout accroché à cette ouvrage grâce à l'écriture de Léo Grasset, qui reprend le ton adopté dans ses vidéos. Au détour d'une phrase apparemment sérieuse on peut se retrouver face à un humour toujours bienvenu ! 
« On peut s'attendre à ce qu'il ait beaucoup d'enfants, mais la vie d'un kangourou étant pleine de rebondissements, on ne peut que faire des hypothèses exprimées sous forme de probabilités »
Ces détails rendent notre lecture drôle et les adeptes de DirtyBiology retrouveront sans mal la voix de notre vidéaste favori. Le livre peut également se lire sans connaître la chaîne (chose que, je pense, ne permet pas le livre de Bruce), j'en tiens pour preuve ma maman qui a gardé plusieurs jours Le Coup de la girafe comme livre de chevet !

Le ratel des enfers
Diverses illustrations parsèment les pages de ce livre. Outre des dessins réalisés par Colas Grasset, le frère de l'auteur, on trouve un carnet central composé de photos en couleur prises par Léo durant ses observations. Faisant le lien avec les différents chapitres, elles apportent aussi une touche d'exotisme et de beauté aux explications scientifiques.

Vous tirerez de ce livre des anecdotes de la savane pour briller en société (- Cher ami, savais-tu que les lions qui ont la crinière plus sombre, comme ce bon Scar, possèdent le plus de testostérone et sont ainsi plus agressifs ! - Oh, et toi savais-tu que les cimetières d'éléphants n'existaient pas ? - Juste ciel ! Le Roi Lion m'aurait donc menti !), mais pas que. Au fil des chapitres se distille une morale écologique qui force la réflexion et la prise de conscience. Un livre abouti, instructif et passionnant !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Entrez dans la Ronde... n'hésitez pas à laisser un petit commentaire, je suis toujours ravie de vous lire !