23 oct. 2016

Les évadés du bocal - Bruno Lonchampt

Premier constat : woh, cette couverture arrache les yeux ! Je ne vais pas me lancer dans une analyse complète, mais en bref, ces lignes trompe-l’œil représentent bien la folie et le déséquilibre de nos personnages.

En effet, cette aventure met en scène trois échappés d'un asile psychiatrique, persuadés que la société entière est prise dans une gigantesque conspiration. Leur folie en bandoulière, ils vont traverser la France, tout en redoublant d'ingéniosité pour déjouer les machinations autour d'eux. On suit ainsi Yves, le meneur parano altermondialiste, Sandro, jeune schizophrène obsédé par les chauves et Lisa, bavarde insatiable et paumée. Ce trio est attachant, bien que donc sacrément agité du bocal.

Un tag mystérieux...
Les péripéties de ces personnages sont incroyables et drôles à suivre, mais derrière cet humour, on distingue toute une critique de notre société. Dans leur course folle, notre trio semble précéder un graffeur qui inscrit des messages anticapitalistes sur les murs, hurlant aux passants de se réveiller. Si des fous sont capables de voir les failles du système, quant est-il des gens « normaux » ?  Au lieu de se laisser endormir par des médicaments, les « normaux » préfèrent-ils se laisser bercer par des puissants armés de belles promesses ?

Et tant d'autres thèmes sont abordés, comme évidemment la maladie, l'amitié, la politique... en 175 pages, on n'a pas le temps de respirer ! La plume à la fois poétique et agressive de Bruno Lonchampt nous emporte, puis nous laisse violemment en plan la fin du livre venue. 

Les évadés du bocal dérange. Franchement, moi-même je ne sais qu'en penser ; je ne sais que penser de ces personnages qui pensent avoir trouvé la plus grande conspiration de notre société mais qui sont sans doute simplement illuminés, je ne sais que penser de tout ces appels désespérés du graffeur à ouvrir les yeux sur notre monde, je ne sais que penser de tout ça. Mais au fond, c'est là toute la force de ce roman : nous interroger et nous perturber.  

Il y aurait tant d'autres choses à dire, à analyser... mais je ne trouve plus les mots ! Ce livre m'a vraiment mis la tête à l'envers et je ne peux que vous inviter à tenter sa lecture pour être à votre tour aussi perdus que moi !

Les évadés du bocal de Bruno Lonchampt • France • Sarbacane « Exprim » • 15,50 € • 175 pages • septembre 2016

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Entrez dans la Ronde... n'hésitez pas à laisser un petit commentaire, je suis toujours ravie de vous lire !