4 févr. 2017

Confessions d'un ami imaginaire - Michelle Cuevas

Depuis quelques temps, Jacques Papier se sent invisible : la maîtresse l'ignore en classe, aucun de ses camarades ne joue avec lui et la seule personne qui lui adresse la parole est sa sœur jumelle, Fleur. Tout s'explique le jour où il découvre qu'il n'est que l'ami imaginaire de Fleur. C'est une catastrophe ! Cette cruelle vérité va pousser Jacques à s'interroger sur lui-même, sur sa vie imaginaire et sur ce qu'il pourrait en faire. Comment savoir si ce qu'il ressent est réel, vu qu'il n'est qu'un ami imaginaire ? 

Les chapitres lapidaires partent d'une simple réflexion (Tout le monde déteste Jacques Papier ou Peut-être que personne ne déteste Jacques Papier - parce que peut-être personne ne sait qu'il existe) que Jacques approfondit avec nous en deux ou trois pages. Il découvre par exemple l'existence d'autres amis imaginaires, dont certains sont bien malheureux, et comment il peut être réaffecté à un nouvel enfant. Au fil de l'histoire, Jacques va connaître plusieurs vies qui vont l'interroger sur la liberté, sur la place qu'il a dans ce monde aux frontières du réel et de l'imaginaire... Le tout est ponctué de déclarations naïves et touchantes qui sauront vous émouvoir tout en vous faisant rire deux mots plus loin !

Car l'écriture est l'un des gros points forts de ce livre. Tout est maîtrisé ; on passe, comme je l'ai relevé, d'une émotion à l'autre en un tour de phrase. C'est drôle et ça fait réfléchir. Le texte est ainsi accessible pour les plus jeunes lecteurs qui sauront s'identifier au jeune Jacques Papier - et encore plus si eux aussi on l'habitude de parler avec un ami imaginaire ! D'ailleurs, ce thème n'est pas souvent abordé dans les romans jeunesse. De mémoire, je ne connais que Je m'appelle Budo de Matthew Dicks où un ami imaginaire vole au secours de « son » enfant kidnappé (je n'ai pas eu l'occasion de le lire !). 

Confessions d'un ami imaginaire est un livre tendre, émouvant et drôle à mettre entre toutes les mains pour passer un excellent moment !
« Les amis imaginaires passent le plus clair de leur temps tapis dans l'herbe à la regarder. [...] Debout très tôt ou très tard, ils partent en balade sur le dos des baleines qui livrent le courrier ou se lèvent couverts d'un langage secret composé de fredonnements, changent de forme comme les nuages, hurlent à la lune, se transforment en veilleuse radioactive dans le noir, en bateau de sauvetage sur un océan de potage aux nouilles lettres, ont le cœur sur la main, ne pensent qu'aux autres, croient aux histoires à dormir debout aux fourmillons et aux trucs bidules. Ils croient. Ils croient en eux. Ils croient en vous. »
Confessions d'un ami imaginaire de Marie Cuevas • USA Confessions of an Imaginary friend : a memoir by Jacques Papier 2015 • Traduction de Lilas Nord Nathan Jeunesse • 13,95 € • 192 pages • février 2017

2 commentaires:

  1. Il m'a l'air adorable et touchant. J'avais lu Budo qui m'avait bouleversé, c'est une magnifique histoire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement les mots qui correspondent à ce joli livre !

      Supprimer

Entrez dans la Ronde... n'hésitez pas à laisser un petit commentaire, je suis toujours ravie de vous lire !