19 mai 2017

Les Puissants T1 Esclaves - Vic James

Énième dystopie (ce genre arrivera-t-il un jour au bout de son intérêt ?), le premier tome de la saga Les Puissants se laisse lire. On va dire que ça va mais aussi, on va dire que ça aurait pu être mieux. Passons cette phrase peu grammaticale et attaquons-nous au propos de cette histoire.

Dans une Grande-Bretagne alternative, la monarchie a été renversée il y a quelques siècles par une famille maîtrisant le « Don ». Il s'agit d'un pouvoir qui ne se transmet que dans les familles d'Égaux, qui portent bien mal leur surnom car ils dominent cette nouvelle société. Depuis leur prise de pouvoir, chaque habitant doit donner dix années de sa vie en esclavage.


Bonne ambiance, n'est-ce pas ? Nous suivons la famille Hadley qui a décidé de faire ses années d'esclavage réunie. Mais au dernier moment, le fils Luke est envoyé à ville industrielle de Millmoor tandis que ses deux sœurs et ses parents partent pour la demeure de la famille Jardine, de puissants Égaux. Dans cette cité étouffante où règne la violence et la brutalité, le jeune homme va découvrir un groupe de rebelles qui œuvre pour la fin de l'esclavage, tandis que sa grande sœur Abi est témoin de sombres complots politiques. 

Les chapitres alternent les points de vue des membres de la famille Hadley, mais également ceux de certains Égaux. Ainsi, nous avons une vue globale des luttes de pouvoirs qui se jouent en interne. Par contre, la multiplication des personnages au fil des chapitres m'a perdue plus d'une fois et comprendre toutes les relations familiales s'avère assez difficile. Un arbre généalogique des Égaux aurait été le bienvenue au début du livre. L'écriture reste tout de même fluide et les révélations s’enchaînent dans le dernier tiers de l'histoire, nous poussant à toujours tourner plus vite les pages !


Vic James est un auteur qui a trouvé la motivation à écrire sur Wattpad. Beaucoup d'éditeurs repèrent des écrivains sur ce site. D'après ce que j'ai pu comprendre en lisant cet article, Vic James a regroupé autour de lui toute une communauté de lecteurs assidus qui l'encourageaient à produire 3 500 mots par semaine pendant le printemps et l'été 2014. Ils ont été autant que lui acteur dans la réalisation de cet ouvrage. C'est pour ma part le premier livre tiré d'un travail sur Wattpad que je lis, ainsi je ne saurais dire si on trouve des caractéristiques communes aux textes « wattpadiens » dans ce premier tome.

Les Puissants n'est, selon moi, pas si original que ça (les trahisons, les intrigues politiques et la rébellion qui gronde sont des thèmes communs), mais il reste assez captivant pour nous donner envie de découvrir la suite. À conseiller aux curieux de dystopie qui trouveront tous les ingrédients de ce genre, sans grande surprise. 

1 commentaire:

  1. Je ne sais pas si je le lirai mais la couverture est sublime !

    RépondreSupprimer

Entrez dans la Ronde... n'hésitez pas à laisser un petit commentaire, je suis toujours ravie de vous lire !