10 mai 2018

Sauveur & Fils, Marie-Aude Murail - ENFIN LU !

JE L'AI LU ! ENFIN ! J'AI LU SAUVEUR & FILS !

On me bassine de ce livre depuis mon premier stage en librairie. Tous les gens avec qui j'ai travaillé m'en parlaient avec des étoiles plein les yeux. En soi, j'étais confiante ; Marie-Aude Murail est une autrice incontournable en littérature jeunesse et, même si j'en ai lu peu, j'aime ses livres (j'en ai même chroniqué un en 2012, c'est dire !). Mais le temps a filé, d'autres nouveautés ont attiré mon attention et je n'ai fais que suivre de loin l'évolution de la série Sauveur & Fils. Série qui s'est achevée en janvier avec un tome 4 que de nombreux ados sont venus s'arracher à la librairie. Ma curiosité a été de nouveau piquée face à cet engouement. Je me suis dit que ce serait con de passer à côté d'un bouquin qui faisait autant l'unanimité et de continuer de le conseiller sans l'avoir lu (#confessiondelibraire). Mes chères collègues ont d'ailleurs applaudi ma décision.

Eh bien l'univers de la librairie avait raison d'insister : Sauveur & Fils est un sacré bon roman.

22 avr. 2018

Le plaisir de relire des livres ou les coïncidences inexplicables de ma passionnante vie

Aujourd'hui je ne t'embarque pas dans une énième chronique livresque. Déjà, de un parce que cette semaine je t'ai déjà servi un avis sur le génial Les Collisions que tu devrais filer découvrir, et de deux, parce que je suis censée passer tout mon temps libre à réviser mes partiels. Ou à écrire mon mémoire. Ou les deux à la fois. Donc, normalement, à ne pas écrire des articles de blog comme la bonne procrastinatrice que je suis. Mais bon, on ne se refait pas. Je préfère traîner sur Internet - et plus particulièrement focaliser mon attention sur Netflix plutôt que sur mes cours d'analyse financière de librairie. Ah, Netflix, monopole de mon amour et du paysage télévisuel de ces dernières années. Même si j'avoue (énormément) kiffer les séries originales que le géant américain propose (The end of the f***ing world et 13 reasons why, vous avez mon cœur ), mon activité principale consiste à re-re-re-garder des shows archivés qui viennent d'autres chaînes et d'une autre époque. C'est ainsi que je me retrouve les matins à mater un épisode des Totally Spies, à enchaîner avec un Lie to me au hasard et à finir l'aprem avec Skins

Skins

LES GARS (et les meufs, ne soyons pas exclusifs). SKINS. LA VIE.


19 avr. 2018

Les Collisions, Joanne Richoux - Jeux dangereux

Allez, allez, je vais dire ce que tout le monde pense et on pourra passer à autre chose : la couverture brodée rappelle vachement celle d'À la place du cœur. Ça c'est fait, on peut passer à la suite. Hum, attendez, j'ai autre chose : c'est la deuxième fois qu'on trouve la réinterprétation d'un classique dans la collection Exprim. La première fois, c'était avec Songe à la douceur de Clémentine Beauvais, qui reprenait les grandes lignes des deux Eugène Onéguine de Tchaikovsky et de Pouchkine. Et depuis début avril, on peut trouver sur les tables des librairies Les Collisions, reflet des Liaisons Dangereuses

Les Liaisons Dangereuses, donc. On va jouer cartes sur table, toi et moi : je n'ai jamais lu ce livre ou vu une quelconque adaptation. Vas-y, tu peux crier au scandale si tu veux. Ce n'est pas grave de ne pas avoir lu beaucoup de classiques, surtout si des livres aussi bons que Les Collisions viennent combler tes lacunes en culture générale.

Page 21, l'un des personnages principaux te pitche l'histoire comme un roi. Fin XVIIIe, la Marquise de Merteuil charge Valmont de la venger de l'un de ses anciens amants, Gercourt, en séduisant son innocente promise, Cécile de Volanges. Valmont s'exécute, tout en convoitant une autre femme, la vertueuse Madame de Tourvel. D'autres personnages gravitent autour de ces deux nobles manipulateurs, comme Danceny, le maître de musique de Cécile. Bref, ça c'est pour la version originale. Dans le remake spécial Collisions, le décor de ces intrigues n'est pas une cour libertine mais un lycée banal. On y trouve des ados populaires, paumés, premiers de la classe ou encore rebelles. Ici, pas d'échanges épistolaires ; les manipulations de Merteuil / Valmont 2.0 se font en direct live devant nos yeux effarés. Ils sont jeunes, dangereux et n'ont aucune limite.

25 mars 2018

Le Gang des Prodiges, Marissa Meyer - Super-héros addictifs

Je n'ai jamais été une grande fan de PKJ. Petite, j'ai dévoré La Guerre des Clans puis Les Gardiens de Ga'Hoole, des séries à rallonge qui mettent en scène respectivement des chats et des chouettes. Plus tard, je suis évidemment tombée dans Hunger Games, après un détour par la très bonne série de fantasy Les Chroniques du Monde Émergé. Mais je ne me suis jamais intéressée aux autres titres de leur catalogue, les jugeant trop plein de romance ou surfant trop sur la vague des dystopies. Bon, en soit ce n'est pas très grave, ces livres ont l'air de plaire à beaucoup de gens et de mon côté, je trouve mon bonheur avec d'autres maisons d'édition. 

Cependant, mes a priori ont été balayés la semaine dernière quand l'équipe de PKJ a invité des libraires à une présentation de leurs titres à paraître  en 2018. Fatalement, quand les éditeurs et éditrices te parlent avec sincérité de leurs coups de cœur, tu ne peux être que tentée. En plus de cette chouette présentation, nous avons eu un temps d'échange avec Marissa Meyer, l'une des autrices phares de la maison (Les Chroniques Lunaires). En l'entendant parler de son dernier livre, Le Gang des Prodiges, je me suis jetée sur le service de presse proposé et n'ai pas tardé à le dévorer.  Et... wow.


WOW MAIS QU'EST-CE QUE C'ÉTAIT BIEN !