28 nov. 2016

Le Monde de Charlie, ou le meilleur livre pour adolescents

Je vous avais déjà parlé en 2013 du Monde de Charlie dans cet article. À l'époque, je découvrais seulement la collection Exprim et je présentais quelques romans, dont celui-ci. J'en disais :

« Charlie est un personnage très attachant. On va le suivre pendant un an, vivre toutes ses aventures avec lui. Il va vivre du bon, il va vivre du mal, il va enchaîner les expériences. Il va évoluer, bien entendu, pendant tout le roman.
Ce livre est une très bonne surprise, un petit coup de cœur, même ! Je me suis attachée à chaque personnage et pris énormément de plaisir à suivre leurs aventures.
Je n'ai pas vu le film, mais je vous laisse avec une image et la bande-annonce !
»

J'ai envie d'attraper mon moi de 2013 pour lui hurler à la figure : « SEULEMENT un PETIT coup de cœur ?! ». Parce qu'au fil des années, ce livre a grandi en moi au point de prendre une place très importante dans ma bibliothèque et dans ma vie littéraire. Je souhaite revenir sur Le Monde de Charlie, rendre justice par une chronique à ce magnifique livre qui doit être (re)découvert par le plus grand nombre. C'est parti.


25 nov. 2016

La Ronde des Livres fête ses 5 ans !


Puisse l'aventure durer encore longtemps ! Je vous prépare quantité d'articles, de chroniques et de surprises !

18 nov. 2016

Une semaine, 7 lundis - Jessica Brody

Je me suis totalement laissée prendre au piège par ce bouquin ! Ne me jugez pas sur cette faiblesse, on lit tous de la chick-lit de temps en temps. Tous. TOUS. N'ayez pas honte, à petite dose c'est bien. À plus haute consommation, on commence à vouloir devenir populaire dans un lycée américain et à roucouler au bras du beau gosse sportif !

C'est d'ailleurs le profil d'Ellie, 16 ans, à quelques différences près : elle n'est pas exactement populaire, mais elle sort avec le beau gosse du lycée non pas sportif, mais rock-star en devenir. Malheureusement, suite à une dispute qui s'est terminée par un lancer de nain de jardin, son couple commence à battre de l'aile. Comment va-t-elle faire pour arranger ça ? Une chose est sûre, sa journée de lundi va être importante. D'autant plus importante que son lundi va se répéter... sept fois.

Éviter une contravention, sourire sur sa photo de classe, prononcer un discours devant des centaines d'élèves, aller à une fête foraine et surtout, récupérer le cœur de Tristan ne sont qu'une partie des défis qui attendent Ellie pendant cette folle semaine de lundis !

Ellie est prise dans le même genre de boucle temporelle que le héros du film Un jour sans fin - la référence est d'ailleurs clairement donnée dans le livre. Comme tous les événements du lundi se répètent on guette chaque effet papillon. À part ce petit ressort fantastique, on reste confortablement installé dans les codes de la comédie américaine classique : triangle amoureux (Owen, le meilleur ami d'Ellie est si dévoué et si drôle et si désespérément amoureux qu'elle ne se rend compte de rien), problématiques qui tournent autour du lycée... Mais au fond, on ne demande que ça ! Une semaine, 7 lundis est une petite lecture (mais un gros pavé de presque 500 pages) addictive et pleine d'humour, à lire pour passer un bon moment sans prise de tête !


Une semaine, 7 lundis de Jessica Brody • USA A Week of Mondays 2016 • Traduction d'Alice Marchand • Gallimard Jeunesse • 19,90 € • 496 pages • septembre 2016 
Site de Jessica Brody / Twitter Facebook / Twitter de Gallimard Jeunesse

15 nov. 2016

Harry Potter et L'Enfant maudit - JK Rowling, John Tiffany & Jack Thorne

Bon. Je dois avouer que c'est difficile pour moi d'être objective avec Harry Potter. A 6 ans je jouais à « Hermione et Ginny » dans la cour de l'école maternelle après avoir vu La Chambre des Sorciers au cinéma, à 8 ans je m'arrachais les yeux à lire L'Ordre du Phénix, premier pavé que j'ai dévoré seule, à 10 ans je pleurais toutes les larmes de mon corps en découvrant la bataille finale de Poudlard, sans parler de l'émotion quelques années plus tard quand la deuxième partie de l'adaptation est sortie au cinéma.

Bref, comme une majorité d'enfants de ma génération, j'ai grandi avec Harry Potter. Et comme beaucoup à l'annonce de la reprise de cet univers dans la pièce de théâtre, j'ai eu beaucoup de craintes, bien que ce soit JK Rowling qui soit en grande partie aux commandes du scénario. Crainte de voir un univers aimé dénaturé, crainte d'être déçu des personnages, crainte de n'être face qu'à un produit commercial.

Et je suis heureuse de me rendre compte que toutes ces craintes étaient infondées.