7 mars 2012

Une tribu dans la nuit - de Glenda Millard


Une tribu dans la nuit
   de Glenda Millard
   Hélium
dépôt légal : 2011
13,90€ 

Lu en février 2012

Skip. Billy. Max. Tia et Sixpence.
 
Billy a sorti quelque chose de la poche de son manteau. C'était enveloppé dans une serviette en papier du restaurant chinois. Lentement, il l'a déplié : la bouche du garçon est restée ouverte tout le temps. 
" Et voilà ! " a clamé Billy. Un beignet à la banane largement entamé reposait au milieu de la serviette. 
" Je me le gardais pour le petit déjeuner, mais je veux bien t'en laisser un peu " J'ai eu envie de sourire, tellement Billy se montrait gentil et drôle avec Max alors qu'il ne le connaissait pas du tout. C'était la première fois que j'avais envie de sourire depuis le jour où il avait fait semblant d'être mon grand-père.   

Skip est un adolescent solitaire et artiste. Ballotté d'une famille d'accueil à une autre, il fugue dans la rue jusqu'à ce que Billy, un vieux SDF, l'accepte à ses côtés. Mais la guerre éclate : lorsque la ville est bombardée, Skip et Billy tombent sur Max, un petit garçon désemparé seul dans les décombres. Tous trois se réfugient alors dans un parc d'attractions abandonné. La survie, faite de débrouillardise et de jeux, s'organise. Et Skip se sent de plus en plus responsable de Billy et de Max. Vient le jour où paraît Tia, ballerine d'à peine quinze ans, avec son nourrisson dans les bras. Comment sera-t-elle accueillie par cette famille insolite ? Et comment pourront-ils, tous ensemble, affronter des lendemains aussi incertains ?


Mon avis 

Tout d'abord, je tiens à remercier Nathan qui a organisé la semaine spécial Hélium et le concours qui m'a permis ce gagner ce magnifique livre.

D'abord, la couverture. Je la trouve superbe ! J'adore ! 
Après avoir passé la couverture, on ouvre le livre et on rencontre Skip, un jeune fugueur. Sa vie est une désastre, il est seul. Mais il dessine. Et ses dessins sont magnifiques. Il va rencontrer Billy, un vieux clochard. Mais soudain, la guerre arrive. La guerre, c'est horrible, monstrueux et dévastateur. Skip et Billy vont trouver refuge dans une bibliothèque et vont rencontrer le petit Max qui attend sa mère. Une amitié commence à se nouer et ils partent à la recherche d'un endroit plus calme : le vieux parc d'attractions où nous ferons la rencontre de Tia et sa fille, Sixpence.

Cette histoire est magnifique. Elle évoque avec poésie ces petits de vie jetés ensemble pour former une belle amitié. Dans l'atrocité de la guerre, un havre de calme accueille ses personnages qui portent tous une histoire en chacun d'eux. Ce havre, c'est le parc d'attractions. J'ai adoré ce lieu, c'est ici que Skip et ses amis vont éprouver leur premier et véritable moment de bonheur ensemble.
Dans ce livre, on rit et on pleure. Le récit est à la première personne, il est raconté par Skip. On connaît toutes ses émotions, des plus "enfantines" au plus dures, ses joies, ses peines.

Les personnages sont tous attachants. J'ai du mal à définir mon préféré... J'ai adoré Skip, bien entendu, et aussi Billy qui paraît un peu renfermé au début mais qu'on connaît un mieux tout au long de l'histoire, Max, innocent et naïf, Tia... Tia, bien sûr. Je ne vous en ai pas encore parlé, alors je vais y remédier ! On la découvre pour la première fois au parc d'attractions avec sa toute petite fille. Tia est comme brisée de l'intérieur. Mais elle danse. Il faut savoir regarder sa danse pour la comprendre.

Ce livre est plus qu'un coup de cœur pour moi. Beaucoup plus. Ce livre vous bouleverse, vous change, il est très émouvant. Alors, s'il vous plait, lisez-le.

Il était pareil à un vitrail brisé : une chose magnifique et cassée ; un million de couleurs tombées au sol où nulle lumière ne peut les traverser. (page 33)

Parfois, des mots m'échappent sans que je sache d'où ils viennent ni pourquoi. Ils sont pareils à des étoiles filantes qui traversent l'univers en tournoyant, des masses brûlantes et lumineuse que rien ne peut arrêter. (page 134)

2 commentaires:

  1. super ! ♥

    ta deuxième citation, je l'avais prise aussi ! ;-)

    pour Tia elle pourrait dire: Je danse toujours !
    :D

    RépondreSupprimer
  2. Je ne dirai que ça : ♥ ♥ ♥

    RépondreSupprimer

Entrez dans la Ronde... n'hésitez pas à laisser un petit commentaire, je suis toujours ravie de vous lire !