18 nov. 2012

Pour seul cortège - Laurent Gaudé

Pour seul cortège de Laurent Gaudé
Français - Rentrée littéraire 2012

Edité chez Actes Sud - août 2012

186 pages - 18€

En plein banquet, à Babylone, au milieu de la musique et des rires, soudain Alexandre s'écroule, terrassé par la fièvre.
Ses généraux se pressent autour de lui, redoutant la fin mais préparant la suite, se disputant déjà l'héritage - et le privilège d'emporter sa dépouille.
Des confins de l'Inde, un étrange messager se hâte vers Babylone. Et d'un temple éloigné où elle s'est réfugiée pour se cacher du monde, on tire une jeune femme de sang royal : le destin l'appelle à nouveau auprès de l'homme qui a vaincu son père...
Le devoir et l'ambition, l'amour et la fidélité, le deuil et l'errance mènent les personnages vers l'ivresse d'une dernière chevauchée.
Porté par une écriture au souffle épique, Pour seul cortège les accompagne dans cet ultime voyage qui les affranchit de l'Histoire, leur ouvrant l'infini de la légende.

 
19/20

Ce court livre ne conte pas la vie du célèbre Alexandre le Grand, retraçant sa gloire, ses conquêtes, ses victoires militaires. Non, il se concentre sur les derniers instants de ce personnage, après sa dernière danse, quand, terrassé par la fièvre, il entamer une lente agonie. Autour de lui, ses généraux qui lui étaient tous fidèles, vont se déchirer pour prendre possession de son héritage. 

Mais l'histoire n'est pas seulement centrée sur Alexandre. Deux autres personnages lui font échos, un messager bien particulier et Dryptéis, une courageuse jeune femme qui se battra jusqu'au bout. 
Lorsque Alexandre finira par rendre son dernier souffle, son corps s'apprêter à entamer un long voyage à travers son empire. Mais son esprit n'est pas satisfait. Ses compagnons l'accompagneront à travers le monde, pour une dernière chevauchée, un ultime cortège. 
On évolue entre réalité et imaginaire, tout se mêle. On est emporté par l'écriture de Laurent Gaudé, sans trop savoir où l'on va. On partage l'ivresse d'Alexandre et de ses compagnons. C'est magnifique ! 

Ce livre est une superbe découverte. Je ne connaissais pas du tout la plume de l'auteur avant, mais là, je crois que je suis sous le charme ! 

« Il est ivre et se sent débarrassé de son poids d'homme. C'est la dernière fois qu'il danse, il le sait, mais il veut gagner chaque minute, et lorsque la douleur reviendra, que ce soit au cœur de la danse qu'elle le trouve. »


Merci à Priceminister pour l'envoi !
○  Romancier, nouvelliste et dramaturge né en 1972, Laurent Gaudé publie son œuvre, traduite dans le monde entier, chez Actes Sud. Il est notamment l'auteur de La mort du roi Tsongor (2002 - prix Gongourt des lycéens, prix des Libraires) et du Soleil des Scorta (2004 - prix Gongourt, prix Jean-Giono). 
 
 
 
 

3 commentaires:

  1. Et ben ... Ca donne envie ! :) Pour les matchs de la rentrée littéraire j'ai reçu Une place à prendre ... Je viens de le commencer mais déjà je ne pense pas vraiment que j'apprécierai autant ma lecture que toi ^^

    RépondreSupprimer
  2. J'ai choisi le fameux Une place à prendre pour ce rdv. Celui-ci à l'air sympa par la chronique que tu en fais mais je ne suis pas sûre que ce soit mon genre ^^

    RépondreSupprimer
  3. Il à l'air bien, mais sérieux c'est quoi ce prix ??? 18€ pour 180 pages, ça fait environ 1€ les 10 pages.... Cher du mot !

    RépondreSupprimer

Entrez dans la Ronde... n'hésitez pas à laisser un petit commentaire, je suis toujours ravie de vous lire !