11 déc. 2014

Niki de Saint Phalle - Elisabeth Reynaud

Niki de Saint Phalle « Il faut faire saigner la peinture ! » d'Elisabeth Reynaud
France 

Edité chez Écritures - 2014

17,95€

Domptant sa difficulté de vivre par son génie créatif, elle s'est imposée parmi les grands artistes du siècle écoulé. Plasticienne, peintre, sculptrice, réalisatrice de films, elle affirmait : « Je suis parvenue à apprivoiser mes monstres, à jongler avec eux ». Mais qui fut vraiment la femme derrière l'artiste qui disait vouloir faire « saigner la peinture » ?
Élisabeth Reynaud retrace le destin peu banal d'Agnès de Saint Phalle, future Niki, née à Neuilly-sur-Seine en 1930, élevée à New York. La jeune femme débute comme mannequin avant d'élaborer avec détermination une oeuvre protéiforme, radicale, d'une grande vitalité : les célèbres Nanas, le Jardin des Tarots, la Fontaine Stravinsky...
Depuis les Tirs, peintures iconoclastes et violentes de ses débuts, jusqu'aux sculptures monumentales issues de la collaboration avec son mari Jean Tinguely, Niki de Saint Phalle n'a cessé d'explorer les méandres de son inconscient.



L'exposition Niki de Saint Phalle a lieu au Grand Palais jusqu'au 2 février. Une occasion en or pour découvrir les oeuvres de l'artiste, qui pour ma part m'était inconnue.
Mais pour découvrir l'artiste, et la femme qui se cache derrière, rien de tel qu'une biographe.

Les chapitres se concentrent sur les grandes thématiques de sa vie, qui n'est pas vraiment rose. Famille étouffante, viol de son père alors qu'elle n'était même pas adolescente, elle va expulser toutes ses passions dans la création. On suit la naissance de ses célèbres oeuvres, ses TirsLe jardin des Tarots, La Fontaine Stavinsky notamment. Mais aussi on la découvre faible dans ses phases de maladie, lointaine, froide parfois, violente. On se retrouve là face à un véritable personnage de roman avec son aventure qui nous tient en haleine de chapitre en chapitre.

Un portrait réaliste et prenant qui plaira à tous ceux qui souhaitent découvrir Niki de Saint Phalle.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Entrez dans la Ronde... n'hésitez pas à laisser un petit commentaire, je suis toujours ravie de vous lire !