9 juin 2017

Piratas - Aurélie Rodriguez, à l'abordage !

¡ HOLA PIRATAS !
Préparez-vous à embarquer sur le navire du capitaine pirate espagnol Antonio, accompagné de sa sœur Esperanza et de leur équipage composé de drôles de bougres. Pourchassés par leur père, le sanguinaire Capitaine Noir, ils sont sur la piste d'un trésor légendaire... 

Tous les éléments de l'imagerie qu'on a des pirates sont présents : vie à la dure sur le navire, capitaine féroce qui n'hésite pas à mettre à fond de cale ses matelots (ou à les passer par le fil de l'épée quand on est du côté du Capitaine Noire !), rhum à foison, abordages de navires ennemis, combats, jambes de bois, mensonges et ruses. Mais le nœud de cette histoire est l'utilisation des légendes du XVIIIe siècle, époque glorieuse des pirates (je n'en dirai pas plus pour ne pas vous révéler des points trop importants de l'intrigue !).

La quête d'Antonio pour atteindre le trésor est prenante, mais le plus intéressant est de découvrir son équipage. Esperanza est de loin la plus passionnante. Née en mer sur le navire de son père, le Capitaine Noir, elle a failli être jetée par dessus bord par celui-ci. Heureusement, son frère Antonio l'a sauvée et a pris soin d'elle en secret, aidé par Rodrigo, un vieux loup de mer qui cache son grand cœur. Esperanza grandit donc entourée d'hommes, obligée de dissimuler son identité sous peine de mettre sa vie en danger. Même quand elle échappe avec Antonio et Rodrigo au Capitaine Noir pour se lancer à la chasse au trésor, elle conserve une attitude masculine. Pour elle, les femmes sont vulnérables, à l'image de Paï-Paï, seul autre personnage féminin de l'équipage. Au premier abord, cette jeune recrue est empotée, bonne à rien et bien exaspérante ! Pourtant, elle se révélera pleine de surprises au fil de l'aventure... Mais pour en revenir à Esperanza, les amateurs pourront reconnaître en elle Anne Bonny ou Mary Reed, figures féminines autant emblématiques que sanguinaires de la piraterie. 
ou Elizabeth Swann sans son côté romantique - Esperanza est là pour casser des bouches
Le capitaine Antonio présente lui aussi une évolution intéressante. Il a beau être féroce et fourbe, il n'en demeure pas moins humain, au contraire du Capitaine Noir ! Et je pourrai m'étaler en vous dressant les portraits de Rodrigo, de Bout d'Ficelle, de lord Winchester, de Felipe (frère ennemi fascinant !)... la liste est longue. Mais en 443 pages, vous aurez largement le temps de faire leur connaissance. 

Si vous frétillez d'impatience à l'idée de voir le nouveau Pirates des Caraïbes, ou si tout simplement vous êtes friands de récits de pirates, la grande aventure de Piratas est définitivement pour vous ! Pour moi, c'est une formidable découverte et l'équipage du capitaine Antonio me manque déjà...
Piratas d'Aurélie Rodriguez • France Magnard Jeunesse • 15,90 € • 442 pages • avril 2017

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Entrez dans la Ronde... n'hésitez pas à laisser un petit commentaire, je suis toujours ravie de vous lire !