25 mars 2016

The Revolution of Ivy T2 - Amy Engel

The Revolution of Ivy d'Amy Engel
tome 2 d'un dyptique
US 2015 - The Revolution of Ivy

Édité chez Lumen - 2015

322 pages - 15 €

Née pour trahir et faite pour tuer... Sera-t-elle à la hauteur ?
J'ai tout perdu. Mon foyer. Ma famille. L'homme que j'aime.
Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d'attendre que la faim et la soif aient raison de moi. Ou bien qu'une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant... Maos je refuse d'abandonner. J'en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d'agir, enfin.
Bishop me l'avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà de la barrière, c'est encore pire. L'hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l'eau, des vivres, un abri. D'autres condamnés avec lesquels m'allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix : dois-je oublier ma vie d'avant, me venger de ceux qui m'ont trahie... ou mener, purement et simplement, la révolution ?
Car je ne suis plus une Westfall, ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre.

Deuxième et dernier tome de la série The Book of Ivy, ce livre nous emporte une nouvelle fois avec cette héroïne fragile, mais déterminée. Ivy s'est endurcie avec ses précédentes aventures dans la cité de Westfall. Désormais « de l'autre côté de la barrière », elle va devoir affronter de nouvelles épreuves. 
Mais les difficultés qu'elle va rencontrer vont lui permettre de s'affranchir totalement du contrôle qu'exerçaient son père et sa sœur sur elle. Loin de leur influence toxique, Ivy va apprendre de ses erreurs, aller au bout de ses limites et découvrir l'honnêteté. Les épreuves physiques qu'elle endure lui permettent ainsi de s'affranchir de ses mensonges. Paradoxalement, être bannie de la cité lui permet de découvrir la liberté, la vraie.

De nouveaux personnages font leur apparition. Peu nombreux, ils sont néanmoins tous intéressants et attachants. Ce sont des spécialistes de la vie à la sauvage, centrés sur leurs besoins primaires. Cette simplicité nous éloigne de la société policée de Westfall, et c'est tant mieux. On a donc un sacré changement de décor entre les deux tomes de la série ! 
Des figures du passé récent d'Ivy refont également surface. Notre héroïne est ainsi confrontée à plusieurs dilemmes moraux, hésitant à offrir sa confiance aux autres... Difficile pour elle de se confier aux autres vu qu'elle a été élevée dans la manipulation totale. Son évolution est donc au centre du livre.

Au début de ma lecture je craignais d'être perdue, mais les enjeux du premier tome reviennent vite en mémoire. L'écriture d'Amy Engel est simple, mais efficace ; elle ne s’embarrasse pas de fioritures et va droit à l'essentiel ! On ressent toutes la souffrance d'Ivy et l'impact de ses choix. En bonne dystopie, The Revolution of Ivy nous présente un monde au bord de l'anéantissement mais subsistant grâce à l'espoir, des personnages captivants, une héroïne pleine d'humanité et de courage... et c'est réussi ! 

Ce tome est une bonne conclusion, et même s'il ne s'agit pas d'un coup de cœur pour ma part, j'aurai bien voulu continuer l'aventure encore un peu... ! 

Lire mon avis sur The Book of Ivy


○ Site et Twitter d'Amy Engel
○ Site de Lumen éditions
○ Lumen éditions sur Facebook et Twitter






1 commentaire:

  1. J'ai très envie de découvrir cette saga alors j'espère en avoir bientôt l'occasion :)

    RépondreSupprimer

Entrez dans la Ronde... n'hésitez pas à laisser un petit commentaire, je suis toujours ravie de vous lire !