28 nov. 2016

Le Monde de Charlie, ou le meilleur livre pour adolescents

Je vous avais déjà parlé en 2013 du Monde de Charlie dans cet article. À l'époque, je découvrais seulement la collection Exprim et je présentais quelques romans, dont celui-ci. J'en disais :

« Charlie est un personnage très attachant. On va le suivre pendant un an, vivre toutes ses aventures avec lui. Il va vivre du bon, il va vivre du mal, il va enchaîner les expériences. Il va évoluer, bien entendu, pendant tout le roman.
Ce livre est une très bonne surprise, un petit coup de cœur, même ! Je me suis attachée à chaque personnage et pris énormément de plaisir à suivre leurs aventures.
Je n'ai pas vu le film, mais je vous laisse avec une image et la bande-annonce !
»

J'ai envie d'attraper mon moi de 2013 pour lui hurler à la figure : « SEULEMENT un PETIT coup de cœur ?! ». Parce qu'au fil des années, ce livre a grandi en moi au point de prendre une place très importante dans ma bibliothèque et dans ma vie littéraire. Je souhaite revenir sur Le Monde de Charlie, rendre justice par une chronique à ce magnifique livre qui doit être (re)découvert par le plus grand nombre. C'est parti.



L'histoire de Charlie


Présentation. Charlie a 15 ans, et ce livre est le témoignage de sa première année au lycée. Il s'attire la sympathie de son prof de littérature qui lui conseille quelques livres, puis il devient ami un peu par hasard lors d'un match de football avec Sam et Patrick, deux terminales. Charlie éprouve tout de suite des sentiments profonds pour Sam, mais à sa manière.

Car Charlie n'est « pas raccord ». Il pense trop, tout le temps, il analyse tout, il veut comprendre, il est perdu, il est seul, il n'est pas là. Et il en souffre terriblement. 

Le lecteur comprend tout cela aux travers les mots de Charlie. Tout le roman est une suite de lettres qu'il envoie à un destinataire inconnu (on sait juste que c'est une personne qu'il a aperçu à une fête et qui lui semblait digne de confiance). Mais cette personne, c'est nous, c'est le lecteur. On reçoit ces bouteilles à la mer semaines après semaines où Charlie se dévoile. Au début, ses lettres sont brouillonnes, écrites en suivant le fil de ses pensées. Puis, après avoir rendu des dissertations à son prof de littérature, il essaye de corriger sa syntaxe. L'évolution de son style accompagne son implication dans le monde réel.

Charlie et les autres



Charlie est un personnage complexe. Dès le début du livre on apprend que son meilleur (et seul ?) ami s'est suicidé un an plus tôt. Le côté pas raccord de Charlie est d'autant plus frappant qu'il ne verbalise à aucun moment la peine qu'il a pu ressentir en perdant son ami. Il n'arrive pas à parler aux autres, même pas à sa famille. La seule personne dont il s'est senti proche était sa tante Helen, décédée lorsqu'il avait 7 ans.

C'est la rencontre avec Sam et Patrick qui va tout changer. Sans eux, Charlie aurait certainement davantage plongé dans sa routine désespérante. Ces deux personnages sont pétillants, décalés (mais revendiquent ce décalage) et vont amener notre héros à s'ouvrir aux autres. Il va découvrir les fêtes, l'euphorie, la musique, les autres. Petit aparté, les références musicales sont nombreuses et font partie intégrante des interactions des personnages. Comme tous les Exprim', une playlist est disponible en début de livre et est délicieusement ancrée dans les années 90 (n'oublions pas que Le Monde de Charlie a été publié en 1999 !).

Les relations que Charlie entretient avec les autres sont passionanntes à analyser. Au fil du texte, on comprend que c'est un personnage extrêmement empathique. Mais il préfère s'éloigner des gens pour ne pas les faire souffir - et ne pas souffrir à son tour, car il se sent coupable de s'attacher à eux. En effet, les deux seules personnes dont il s'est senti proche, à savoir sa tante et son meilleur ami, ont disparu. Charlie s'interdit donc les relations sociales. L'exemple le plus évident est les sentiments qu'il éprouve pour Sam. Sous prétexte qu'elle lui ait demandé de ne pas penser à elle « de cette façon », il se replie et l'observe de loin, la voyant se faire du mal dans des relations qui ne la rendent pas heureuse. Il n'intervient pas, ne s'affirme pas. Une fois de plus, il se place en position d'observateur plutôt qu'en acteur. Il ne vit pas - il regarde les autres vivre.
« Tu vois des choses, T'en parles pas. Et tu comprends. »
Je pourrai vous parler des autres personnages... mais je préfère me concentrer sur Charlie

Charlie, un personnage qui donne de l'espoir


Pour moi ce livre est un message d'espoir, une bouteille à la mer, une main tendue vers ceux qui en ont besoin. M., pour qui Le Monde de Charlie a une importante place dans sa vie.

Beaucoup de critiques ont reproché à Charlie de ne pas faire son âge, d'être trop naïf, pleurnichard... mais non. Sa personnalité est passionnante à analyser et permettra à tous les adolescents, pour peu qu'ils se sentent mis à l'écart, de s'identifier à lui. Comme lecteur, nous sommes témoins de son évolution, de son ouverture aux autres et du bien que cela lui fait. Le Monde de Charlie délivre ainsi un formidable message d'espoir : toi qui souffre, ne perds pas espoir, il est possible de rencontrer des gens qui voudront ton bien, parfois il suffit d'oser faire le premier pas. 


Charlie, du livre au film


Tout au long de cette chronique j'ai disséminé quelques images / gifs de l'adaptation cinématographique du Monde de Charlie. En 2012 est donc sorti le film éponyme, avec Logan Lerman dans le rôle titre, aux côtés d'Emma Watson, Ezra Miller. Il a malheureusement subi une toute petite distribution en salles, mais a plutôt été salué par la critique. C'est un film que je vous conseille, différent des teen-movies en étant bien plus intelligent et plein de sensibilité. Comme il a été réalisé par l'auteur lui-même, on peut sans aucun doute considérer que c'est une bonne adaptation. Certaines scènes ou relations entre les personnages sont plus développées et permettent d'avoir une compréhension nouvelle de l'histoire. Je ne vous en dis pas plus - il est temps de conclure cet avis.


Vous l'aurez compris, il faut lire Le Monde de Charlie. C'est un livre qui marque, qui bouleverse, un livre qui a compris que ce c'est qu'être en souffrance, en marge, différent. C'est le livre essentiel pour tous les adolescents. 

Le Monde de Charlie de Stephen Chbosky • USA The perks of being a wallflower 1998 • Traduction de Blandine Longre Sarbacane Exprim • 13,50 € • 252 pages • novembre 2012 

3 commentaires:

  1. Ca fait un moment que ce livre m'interpelle, mais je n'ose pas le prendre de peur qu'il me déplaise mais ton avis m'a donné envie de lui laisser sa chance. :)

    RépondreSupprimer
  2. Pour l'avoir déjà lu , je peux t'encourager à le prendre . Il est très intéressant .

    RépondreSupprimer
  3. Olala tu me donnes tellement envie de le relire!!!! Je l'avais déjà beaucoup aimé à la première lecture e je pensais le relire, mais là je ne vais plus pouvoir me tenir!

    RépondreSupprimer

Entrez dans la Ronde... n'hésitez pas à laisser un petit commentaire, je suis toujours ravie de vous lire !