7 déc. 2016

Carnet de routes - Marie Lopez


Et c'est un deuxième livre pour Marie Lopez ! Première remarque qui n'a rien de littéraire : cette fois, les médias ne semblent pas se livrer à un lynchage organisé. Petite note perso, j'avoue beaucoup aimer les vidéos d'EnjoyPhoenix mais être surtout grandement admirative quand à son travail de communication. Il n'y a rien à dire, elle gère ! Par exemple pour annoncer son livre : vidéo de 25 minutes sur sa chaîne YouTube principale, tournée de signature dans toutes les grandes villes de France, vlogs à la chaîne... et des photos toujours bien trouvées pour nous emener dans les coulisses de la fabrication du livre. EnjoyPhoenix sait maintenant maîtriser son image et rabattre un peu le caquet de la presse.

Mais tout ça ne nous dit pas ce qu'il se cache derrière cette couverture au bandeau à l'inspiration si cocooning !

Cinq destins, trois générations, un peu de hasard, beaucoup de magie...

La tagline est bien trouvée. L'histoire s’articule autour de cinq personnages, réunis par le hasard - d'autres diront le destin ! dans une auto-école. Le cadre est cocasse mais est une excuse toute trouvée pour discuter des codes de notre société (à défaut d'être de la route). Chacun des personnages a ses secrets, ses doutes, ses envies, et va se révéler au contact des autres. Et puis le fantastique vient doucement envelopper toute cette histoire...


Ne vous attendez pas à un concentré d'action. Ce livre est plutôt contemplatif et nous pousse vers la réflexion. Les chapitres se succèdent au fil des discussions des personnages. Ils se retrouvent tous ensemble lors des sessions de révision de code, ou parfois en duo soit pendant des leçons de conduite, ou pendant une sortie. Les passages uniquement entre deux personnages sont, j'ai trouvé, beaucoup plus intéressants que ceux en groupes, nous permettant de mieux se concentrer sur les personnalités de chacun. Mais on n'a aucun mal à dissocier tous les protagonistes.

Nous avons Gaspard, le doyen de la bande, Antoine, père divorcé propriétaire de l'auto-école, Marco, le plus mystérieux de tous, Éléonore qui se remet difficilement de sa récente rupture et Charlie, youtubeuse à temps plein. Ce dernier personnage est l'exact reflet de l'auteure, qui en profite pour faire passer à travers elle ses propres préoccupations et peurs. C'est ainsi l'occasion de s'interroger sur le pouvoir des communautés de vidéastes, des commentaires négatifs qui dépassent les limites de l'écran pour torturer la vie réelle. Le tout n'est pas moralisateur, se contentant de poser des faits et de réfléchir dessus.

Je viens de vous évoquer cinq personnages, mais c'est oublier un protagoniste important dans l'histoire : Lyon. Chère au cœur de l'auteure, la ville est sublimée dans des descriptions de ses trésors cachées. C'est plutôt rare de visiter Lyon dans les livres, Paris étant bien plus souvent mis en avant. Ce petit dépaysement est ainsi très plaisant !

On sent une grande sensibilité dans l'écriture de Marie Lopez, mais qui est encore maladroite. Certaines phrases ont un style parfois redondant et on perçoit nettement que l'auteure a fait beaucoup de recherches sur des détails parfois peu utiles au développement de l'histoire. Mais comparé à son premier livre (bien qu'il ne s'agissait pas d'un roman), son écriture a évolué et je suis très curieuse de voir comment elle peut encore mûrir.

En résumé, on a là un livre tendre qui pose avec justesse des questions sur la vie, les autres, les rêves tout en nous faisant doucement plonger dans un Lyon fantastique. Je concluais mon avis sur le précédent livre de Marie Lopez par un laconique « bien tenté, mais non ! », et maintenant j'ai envie de dire : bien tenté, continue !

Carnet de routes de Marie Lopez • FranceAnne Carrière • 18 € • 263 pages • novembre 2016 

2 commentaires:

  1. Je suis curieuse de le lire, mais je pense néanmoins attendre la sortie en poche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La sortie poche ne devrait pas tarder, tu as raison !

      Supprimer

Entrez dans la Ronde... n'hésitez pas à laisser un petit commentaire, je suis toujours ravie de vous lire !